Olivier
Pestiaux

Après des études d’architecture, Olivier Pestiaux part travailler pendant deux ans au Maroc. De retour en Belgique, suite à un accident, il réoriente sa carrière professionnelle d’architecte vers l’audiovisuel en menant parallèlement différents projets artistiques et différentes collaborations. En 2014, il expose pour la première fois un travail personnel initié directement après son accident et élaboré sur une durée de 18 ans. En 2018, il met fin à son activité professionnelle dans l’audiovisuel afin de permettre le développement de sa pratique artistique (recherche effectuée principalement dans un cadre institutionnel).

« Tout le travail d’Olivier Pestiaux ne cesse d’évoquer des pulsations : celles du trait toujours, tantôt pointilleux tantôt ample, celles de l’inspiration, tantôt posée tantôt pulsionnelle. Il crée ainsi un geste rythmé, constitué de « micro-souffles » composant des constellations qui semblent s’étendre à l’infini. Le geste du dessin s’apparente alors aux compositions musicales ou encore aux mouvements de la Nature, à l’instar d’une écriture poétique du temps et de l’espace ». Marie-Aude Baronian