Jiang Dandan, lotus bleu
EXPOSITION

VERNISSAGE

10/09/2020 à 18:00

FINISSAGE

10/10/2020 à 16:00

Au-delà de …

Du 11/09/2020 au 10/10/2020

En résidence chez ODRADEK, Dandan Jiang a réalisé une série de paysages abstraits inspirés de l’esthétique chinoise traditionnelle.

Professeure de philosophie et d’esthétique à Shanghai et à la Sorbonne, elle étend son domaine de recherche tant en théorie qu’en pratique picturale.

Très jeune, en connivence avec son père, elle peint, entame son attachement aux paysages « montagnes-eaux » pour ensuite leur donner une expression contemporaine.

En reliant le passé au présent, elle s’ouvre au dialogue entre les différentes générations d’artistes et penseurs dont elle repère – déjà avec l’intérêt de la théoricienne – la dynamique intrinsèque.

A la recherche de découvertes culturelles, Dandan Jiang se sent attirée par la modernité occidentale. L’œuvre de Kandinsky et puis de Michaux lui permet de prendre conscience des enjeux essentiels de l’abstraction. Le changement de focus en ce qui concerne la question de la figuration, tout comme l’art du trait et du geste, ouvrent pour elle de multiples domaines d’échanges et de discussions.

Dans cette optique de pratiques et de réflexions interculturelles, Dandan Jiang, qui passe l’été en résidence chez ODRADEK, partagera le lieu d’exposition avec l’artiste belgo-finlandaise Anna-Maija Rissanen. Toutes deux s’inspirent de la nature et de ses ambiances atmosphériques. Toutes deux, engagées dans la recherche académique et le partage de techniques mixtes, expérimentent de nouvelles approches culturelles. Dandan Jiang travaille à Shanghai et Paris tandis qu’Anna-Maija Rissanen, après des études à Bruxelles (Beaux-Arts) et à Hangzhou (peinture traditionnelle chinoise à l’Académie Chinoise des Arts), poursuit une thèse de doctorat à Shanghai.

L’exposition du duo a pour intitulé « Au-delà de … » : il s’agit de mettre en place des connexions et correspondances entre les deux artistes mais aussi de promouvoir l’impérieuse nécessité de la concertation internationale. Elles nous enjoignent ainsi à dépasser le repli sur soi provoqué par les crises actuelles.

En associant les paysages de Dandan Jiang aux compositions méditatives d’Anna-Maija Rissanen, l’exposition justifie le bien-fondé du dépassement de soi dans l’échange avec l’autre. Les deux artistes nous prouvent qu’aujourd’hui plus qu’hier nous devons être capables de dépasser nos aprioris et nos préjugés.

C’est dans cet état d’esprit qu’elles nous livrent leur monde intérieur en exposant des livres uniques dans la bibliothèque de la galerie.

Anna-Maija Rissanen présente des carnets de croquis et Dandan Jiang intervient dans des livres comprenant des poèmes classiques traduit par Thierry Faut, passionné belge de la littérature chinoise.

Les binômes ainsi constitués nous permettront de multiplier les rencontres entre amateurs d’espaces paysagers, de lectures-découvertes de poésies chinoises et de livres d’artistes en présence de leurs auteurs.

« Au-delà de … » nous convoque donc à vivre et apprécier l’entre deux : nature-culture, Orient-Occident, théorie-pratique, peinture-poésie, soi-même et l’autre.